ACTUALITÉS (22-28.08.2011)


20 ans sur les «ailes» de l’indépendance
L’exposition consacrée au 20e anniversaire de l'indépendance du pays
Samarkand, en attente des artistes de musique
La visite du Président de la République de Corée en Ouzbékistan
L’accord entre l’Ouzbékistan et la République de Corée a été signé
Rishad Sabirov, deux fois champion du monde
L’Ouzbékistan et la Corée du Sud: renforcement progressif de la coopération stratégique et mutuellement avantageuse
La victoire de Navruzbek au tournoi de judo à Paris
Le complexe gazier et chimique d’Ousturte est un autre exemple de la coopération réussie entre l'Ouzbékistan et la Corée du Sud
La Fête des fleurs à Namangan
Le Président Islam Karimov accueille le sénateur américain Lindsey Graham
Les participants de Sharq Taronalari sont venus à Samarkand
Le Président signe le decrét sur la célébration du Ramadan Hayit
Nouveau complexe sportif dans la province de Djizak
Produits de haute qualité à des prix raisonnables
Le Président attribue les décorations à des citoyens étrangers
Un nouvel hôtel s’ouvre à Navoi
La conférence internationale des archéologues à Boukhara
La remise des signes commémoratifs à Djizak
Festival Sharq Taronalari commence à Samarkand
«Afrosiyob» est un train à grande vitesse en Ouzbékistan
La sixième séance plénière du Sénat d’Oliy Majlis



20 ans sur les «ailes» de l’indépendance

08/22/11

Les aviateurs de l’Ouzbékistan ont célébré leur fête de profession, au seuil du 20e anniversaire de l’indépendance.

Lors de la conférence de presse organisée à cette occasion, le directeur général de la compagnie nationale aérienne de l’Ouzbékistan «O’zbekiston havo yo’llari» (Les lignes aériennes d’Ouzbékistan), V.Tyan, a souligné que l’Ordre du Président Islam Karimov sur la création de la compagnie nationale aérienne du 28 janvier 1992 avait été un facteur important du développement progressif de l’aviation civile du pays.

Préservant le système unique de gestion de l’aviation nationale, la compagnie aérienne est montée à une position avancée et s’est présentée dans le marché mondial d’aviation comme un batelier aérien fort et stable qui se développe très progressivement et qui assure bien la sécurité ainsi un bon service aux passagers dans l’air autant que sur terre.

Le programme de renovation du parc d’avions avec les liners de production occidentale, a été l’un des premiers pas orientés vers la modernisation de toute l’insfrastructure complexe. Ce sont les deux premières A310, les Boeing 767-300-ER, 757-200 et RJ-85 qui les ont suivies et la nationale Il-114-100. L’an dernier, le parc de la compagnie a été completé de neuf A320 sur dix de l’Airbus que selon l’accord les aviateurs d’Ouzbékistan devraient recevoir jusqu’à la fin 2011. Actuellement, les contrats sont signés pour la livraison des quatres navires aériens américains Boeing-767-300-ER et deux Boeing-787-Dreamliner.

L’entrée à l’exploitation des nouvelles avions a introduit le changement dans l’insfrastructure du complexe estival, suivant d’un large travail de son réequipement technique à haut niveau.

Le nouveau complexe …, équipé d’home-trainers les plus modernes, au sein du centre d’etude et d’entrainement de la compagnie nationale aérienne, est coincidé à être rendu d’ici le 20e anniversaire de l’indépendance. A part de l’économie des moyens finaciers pour la formation des spécialistes du domaine, la construction du nouveau complexe permettra d’obtenir le revenu pour rendre les services sur le training aux autres compagnies aériennes.

Le volume de transport augmente chaque année. Ainsi, d’après le bilan du premier semestre de l’année, la compagnie a transporté 1 million 62 mille de passagers, soit 9,2% d’augmentation par rapport à la même période de l’année précédente. Les indicateurs du transport de frêt ont montré 24 mille de tonnes, soit 6,7% de croissance. Relativement au premier semestre de 2010, les plus gros des vols ont été réalisés cette année vers les destinations de l’étranger lointain et des pays de la CEI.

Le Directeur de la compagnie souligne que l’on mène un travail large sur l’amélioration des conditions pour assurer la sécurité des vols, une bonne qualité du service aux passagers et de la technique d’aviation. Les zones de sécurité complémentaires se sont construites dans les aéroports et les terminaux. Il est mis en place des cordons, des scaners, le contrôle primaire obligatoire pour les produits en métal ou constituant le gaz, ainsi une nouvelle technique plus complète et fiable. Le personnel des contrôleurs a été élargi dans la compagnie et ses départements de services douaniers et frontaliers. Le contrôle s’effectue non seulement pour les passagers et leurs bagages, mais aussi pour le personnel de la compagnie quoi qu’il soit dans la zone stérile.

Durant les années de l’indépendance, presque tous les aéroports du pays ont été réconstruits et modernisés. Actuellement, dans l’aéroport international «Tashkent», la construction de la nouvelle gare aérienne pour les lignes locales est sur le point d’etre achevée, qui compte servir aux 400 clients par heure. Dans les aéroports et les filiaux locaux de la compagnie nationale aérienne, un nouveau système de gestion de qualité correspondant aux standards mondiaux, est en train de se mettre en œuvre. Un nouveau terminal équipé de technologies modernes, convenable à tous les critères internationaux, va accueillir très bientôt les arrivants à l’aéroport «Boukhara».

Le nouveau projet de création du centre logistique intermodal se réalise effectivement dans l’aéroport «Navoï». En 2010, un nouveau terminal qui est capable de couvrir tout le spectre des services de transport pour l’accueil des frets, leur garde temporaire et livraison, est entrée à l’exploitation. Pendant le premier semestre de l’année, le volume de fret traité dans le terminal «CARGO» a composé 24,7 mille de tonnes. Le transport de fret via l’aéroport de Navoï se fait pour Bruxelles, Saragosse, Milan, Shanghaï, Vienne, Francfurt, Bangkok, Dehli, Mumbaï, Dakka, Istanbul, Doha et Dubaï. Les directions d’Almaty, Moscou, Rigue et Hanoï se situent sur l’instance d’étude.

Pour le développement ultérieur dans le domaine, la reconstruction et l’élargissement du terminal de voyageurs ont démarré à Navoï, ce qui permet d’éffectuer le passage des 400 voyageurs par heure. Le terminal sera prêt à rendre le service en l’an prochain.

L’entreprise d’aviation «Uzbekistan Airways Technics» élargit efficacement sa capacité de production. La bonne qualité du service technique et le niveau de qualification du personnel de l’entreprise où se réalisent actuellement l’aménagement technique et la renovation des liners avec la production occidentale, sont appréciés par les certificats internationaux prestigieux.
Les efforts sur l’adhésion de la compagnie à l’aliance internationale de l’aviation SKY Team se font très surement.

La nouvelle technique, des technologies et des équipements modernes se pénètrent efficacement. Les efforts du personnel de la compagnie sont toujours attachés au devoir principal – assurance de la solidité, de la sécurité des vols, de la régularité du transport aviatique et de la haute culture du service aux voyageurs.


L’exposition consacrée au 20e anniversaire de l'indépendance du pays

08/22/11

Une exposition consacrée au 20e anniversaire de l’indépendance de l’Ouzbékistan s’est ouverte à l’Académie des arts de Tachkent.

Les visiteurs de l‘événement peuvent voir plus de 500 œuvres représentant différents genres de peinture, sculpture et arts appliqués.

Ces œuvres reflètent l’amour de la Patrie, sa nature incomparable, de belles villes et villages, le peuple travailleur et plein d’abnégation, leurs traditions et les valeurs éternelles.

«L’indépendance a donné à chaque artiste la liberté de pensée et de créativité», a dit l’artiste du peuple de l’Ouzbékistan Javlon Umarbekov. «Grace à la paix et à la stabilité les personnes créatives pouvaient créer leurs meilleures œuvres d’art.»

 

Samarkand, en attente des artistes de musique

08/23/11

Dans quelques jous, le peuple célébrera grandiosement le 20e anniversaire de l’indépendance nationale. Au seuil de cette grande fête, Samarkand accueillera le huitième festival international de musique « Sharq taronalari » (Mélodies orientales). Démarré en 1997 à l’initiative du Président du pays et organisé depuis lors tous les deux ans, ce festival d’art attire toujours l’intérê de plusieurs peuples du monde. Ainsi, la participation des artistes de plus de soixante pays du monde est attendue cette fois-ci.

Afin de bien organiser et de passer très grandiosement ces évenements de fête, de larges travaux de préraparion ont été menés à Samarkand, ville historique, ancienne et toujours jeune. Le maire de la ville de Samarkand, Akbar Shukurov, en a parlé lors de son discous avec le correspondant de l’Agence nationale informatique d’Ouzbékistan OuzA:

- Samarkand porte en soi un rôle particulier et une importance dans l’histoire, le présent et également dans l’avenir de notre pays. Ayant une histoire de presque trois mille d’années, cette ville est toujours valorisée et honorée puisqu’elle avait été la capitale du pays puissant d’Amir Temour et des timourides, le centre de la science et de la culture et le berceau des grands hommes. En effet, l’indépendance lui a offert la possibiluté d’enrichir ses qualités d’ancienneté et de jeunesse perpétuelle, de la mériter et de la faire connaitre au monde entier.

Au début des années de l’indépendance, gràce à l’attention particulière attachée par le Président, une nouvelle page a été ouverte dans l’histoire de la ville de Samarkand. De grands travaux ont été achévés sur l’étude de l’héritage des grands hommes, la protection et reconstruction des curiosités et des cultes historiques, leur sauvegarde pour des générations futures, l’offre d’une image contemporaine à la vue ancienne et glorieuse de la ville. Le 2750e anniversaire de la ville a été grandiosement célébré à l’échelle internationale.

Organisé à l’initiative du Président de notre pays et ayant lieu tous les deux ans à Samarkand, le festival « Sharq taronalari » a favorisé la croissance de sa gloire et a présenté clairement au monde entier sa puissance culturelle, artistique et spirituelle (ma’rifiy). Les travaux de préparation et de reconstruction faits au seuil de chaque saison du festival servent à son amélioration. obod bo’lish.

Cette année, les travaux de reconstruction ont été suivis dans la rue « Spitamen » et seize nouveaux batiments y ont été construits selon l’architecture moderne. Quarante deux résidences de la population et d’autres batiments ont été reconstruits. En outre, les rues Tong, Bedil, Lulolon, Xudja Ahror Valiy ont été également rénovées.

Afin de perfectionner le service de commerce au peuple, un travail sur la création des bonnes conditions pour des gens d’affaires, des commerçants et leurs clients se mène actuellement. (xaridor). A ce but, on a construit, en un temps très restreint, le centre commercial «Ipak yo’li» composé de plus 750 points de commerce, dans la rue Zehniy. La rue Zarafshon qui entoure ce centre a été de même rénovée.

A la troisième étape du plan général de reconstruction et de rénovation du marché « Siyob dehqon bozori », deux pavillions de commerce ont été construits et cinquante six points de commerce ont été reconstruits.

Dans les années dernières, tenant en compte les besoins de la population en résidences, une attention particulière est accordée à la construction des batiments à plusieurs étages selon les projets contemporains.

L’élargissement des parcs existants et la création des nouvelles sont importants pour assurer la bonne vue de la nature et atteindre le bon état écologique de l’environnement dans la ville.

D’après les mesures de préparation au festival, les hôtels accueillant des participants étrangers sont dejà prêts au service. Les programmes d’événements culturels et spirituels, de voyages dans la ville et de repos dans les lieux publics dont les tenues sont envisagées en la présence des visiteurs ont été confirmés et adoptés, dont tous les travaux ont été achévés.

A part de la scène principale de la place Reguistan, dans l’amphithéatre « Mo’jiza », dans les parcs «Yoshlik» et «Sog’diyona» toutes les conditions ont été créées pour la présentantion des programmes de concert préparés par des intervenants du festival.

Les organismes concernés par la sécurité mènent leurs affaires pour préserver l’ordre public et assurer la sécurité dans les places où sont envisagées les conduites des événements de fête.

Les travaux de préparation sur l’organisation de la conférence de presse «La portée des sources dans l’étude de la culture de musique des peuples orientaux» dans la salle de conférences de l’hôtel « Registon-plaza » et les expositions de photos et d’instruments musicaux dans la galérie des peintures Tchorsu et le médersa Mirzo ulugbek seront bientot terminés.

En peu de mots, toutes les mesures nécessaires sont mises en place afin de célébrer (munosib) les fêtes, le huitième festival international de musique « Sharq taronalari » et le 20e anniversaire de notre indépendance, et d’accueillir avec bienveillance les participants du festival et les voyageurs étrangers, leur présenter le respect particlier de notre peuple et faire atteindre la morale de fête à l’âme de chaque famille ou citoyen de notre pays.

 

La visite du Président de la République de Corée en Ouzbékistan

08/23/11

A l’invitation du Président de la République d’Ouzbékistan Islam Karimov, le Président de la République coréenne Lee Myung-Bak a rendu la visite d’Etat en Ouzbékistan.

Lors de la visite seront discutées les questions d’élargissement et d’amélioration de la coopération entre la République d’Ouzbékistan et la République de Corée, les problèmes actuels régionaux et internationaux représentant l’intérêt mutuel.

A la suite des négociations, il est planifié de signer des accrods bilatéraux orientés vers l’approfodissement de la coopération entre deux pays dans différents domaines.

 

L’accord entre l’Ouzbékistan et la République de Corée a été signé

08/23/11

L’accord général sur la modernisation du marché de valeurs de l’Ouzbékistan a été signé à Tachkent, le 23 août, entre le Comité d’Etat de la République d’Ouzbékistan et la Bourse des changes de la République de Corée.

Les Chefs des bourses des changes de valeurs et de systèmes banquier et financier, des ministres et organismes concernés, des compagnies des deux pays ont pris part à la signature du document.

L’accord général dont la somme totale représente environ six millions de dollars des Etats-Unis, envisage l’élargissement du partenariat entre les bourses de valeurs des deux pays, en particulier l’attraction des technologies informatiques modernes pour la création en Ouzbékistan de l’infrastructure de bourse de valeurs en régime online (en ligne), l’allègement ultérieur de la recherche des nouveaux partenaires aux entrepreneurs par la réalisation d’installation primaire en massive des actions (Online-IPO).

Pour développer l’économie, il est important d’assurer une bonne activité du marché de valeurs. Signé en décembre 2010 entre le Comité d’Etat de la République d’Ouzbékistan pour la gestion de la propriété d’Etat et la Bourse des changes coréenne, le Mémorandum d’entente (mémoire d’entente) sur le développement du marché de valeurs favorise le renforcement progressif des relations bilatérales dans le domaine. Conformément à l’accord, la formation professionnelle continue et l’échange d’expérience entre deux pays dans ce domaine ont été mises en application.

La Bourse des changes coréenne est l’une des organisations avancées du monde d’après l’échelle de circulation des valeurs, et est considérée dans le monde comme l’un des dix grands fonds d’échange commercial.

«Dans le document signé aujourd’hui, il est envisagé la livraison par notre corporation des hausses technologies pour la bourse de fonds de l’Ouzbékistan», a dit le président de la corporation «Korea Exchange», Bong Su Kim. – Cela permettra de créer de grandes possibilités pour l’activité active du marché de votre pays, qui se développe dynamiquement. Dans la perspective, nous voudrions enrichir progressivement et renforcer la coopération avec l’Ouzbékistan dans l’élaboration et la réalisation de plusieurs projets.

Le document a été signé par le président provisoire du Comité d’Etat de la République d’Ouzbékistan pour la gestion de la propriété de l’Etat et le président de la corporation «Korea Exchange» de la République de Corée, Bong Su Kim.



Rishad Sabirov, deux fois champion du monde

08/24/11

Le sportif Ouzbek Rishad Sabirov, gagnant la médaille d’or au championnat mondial de judo commencé à Paris (France), a offert un cadeau mérité à la fête grandiose du peuple ouzbek, le 20e anniversaire de l’indépendance du pays.

Au championnat du monde de l’année courante, environ 900 judokas de plus de 130 pays luttent pour le prix principal et les points nécessaires permettant la participation aux XXXe Jeux Olympiques d’été de Londres en 2012.

Dans les compétitions entre les hommes de catégorie à poids égal à 60 kg, 74 judokas tiennent la lutte. Le lutteur ouzbek Rishad Sabirov, leader dans le raiting de la Fédération internationale de judo, a protégé fermement en France le titre de champion du monde. Notre compatriote qui a commencé la compétition par la deuxième tour, a remporté la victoire sur Ludovic Tchammartin de Suisse, Hermann Zungran du Burkina-Faso, Félipé Kitada du Brésil, Ilgor Mushkiev d’Azerbaïdjan et Jin Von Kim de Corée du Sud.

Au combat singulier de la finale, Rishad Sabirov s’est rencontré avec le priseur des championnats du monde Hiroaki Hiraoka (Japon). Le combat décisif entre les deux plus forts judokas du monde de catégorie à poids égal à 60 kg a passé dans la lutte très pointue et sans compromis. La médaille d’argent a été gagnée par le japonais Hiroaki Hiraoka, les médailles de bronze ont été prises pas Ilgor Mushkiev et l’ex-champion d’Ukraine Georges Zantaraya.

Rishad Sabirov, remportant la victoire certaine dans les six jeux durs lors des compétitions en France, a apporté l’or premier à l’équipe de notre pays. Il a en outre obtenu des points nécessaires donnant le droit à la participation aux XXXe Jeux olympiques d’été à Londres en l’an prochain.

 

L’Ouzbékistan et la Corée du Sud: renforcement progressif de la coopération stratégique et mutuellement avantageuse

08/24/11

A l’invitation du Président Islam Karimov, le Président de la République de Corée s’est rendu en visite d’Etat en Ouzbékistan, le 23 août.

Les liens de longue amitié relient étroitement nos peuples même s’il y a une grande distance géographique entre les deux pays. Les qualités telles que le patriortisme, le culte du patrimoine des ancêtres et des valeurs anciennes, la bonté, la générosité, le respect des adultes, le souci des jeunes et la diligence sont simultaneiment spéciphiques aux peuples ouzbek et coréen.

La cérémonie d’accueil offficielle du Président de la République de Corée a eu lieu dans la résidence Kuksaroy. La garde d’honnneur a été formée en l’honneur du Hôte. Les Président Islam Karimov et Lee Myung-Bak sont montés au podium. Les hymnes nationaux des deux pays ont été joués. Les chefs d’Etat sont passés par la garde d’honneur.

Ensuite, il a eu lieu l’entretien d’Islam Karimov avec Lee Myung-Bak dans un cadre etroit, lors de laquelle les Présidents ont échangé d’avis sur les questions de relations bilatérales et les problèmes régionaux et internationaux actuels.

«C’est une signe symbolique que votre visite actuelle se passe au seuil du 20e anniversaire de l’Ouzbékistan et du 20e anniversaire de la prise des relations diplomatiques entre nos pays», a exprimé Islam Karimov. «La République de Corée est un partenaire sûr de l’Ouzbékistan. Votre visite est le temoin évident de l’intéressement mutuel de nos pays dans le développement de la coopération mutuellement avantageuse.»

Lors des négociations, il a été souligné que l’actuelle visite se considérait comme une étape importante dans l’évolution du développement intensif et progressif des relations mutuellement avantageuses, en tant qu’une bonne possibilité d’analyser largement la situation actuelle, de définir les priorités dans l’avenir et d’enrichir en commun le fond pratique du partenariat stratégique qui se développe dynamiquement.

«J’estime l’Ouzbékistan comme ami sincère et très proche, et chaque fois que je suis sur votre terre, elle me donne un contentement particulier», a dit Lee Myung-Bak. «Le caractère régulier des nos visites à haut niveau favorisera le développement progressif de la coopération.»

Nos pays se coopèrent étroitement dans le cadre des activités au sein de l’ONU, des autres organisations internationales et des institutions financières. Lors de la discussion, les parties ont souligné la ressemblance et la proximité traditionnelles des positions et des approches de nos pays presque à toutes les questions à caractère régional et international. Cela favorise le soutien mutuel des propositions et initiatives dans l’arène internationale.

L’Ouzbékistan, tenant à l’attention la politique du gouvernement de la République de Corée dans la zone de «croissance verte» et celle de développement des technologies écologiquement propres, soutient la tenue à Séoul de la dix-huitième conférence de l’ONU sur le changement climatique en 2012.

L’Ouzbékistan a perçu avec satisfaction la décision du Comité international Olympique sur la tenue des Jeux olympiques d’hiver de 2018 à Phenyan.

A l’initiative du Président d’Ouzbékistan, l’Asie centrale a été tranformée en zone libre d’arme nucléaire. Le rôle de l’Ouzbékistan est important dans la préservation et le renforcement de la paix et de la sécurité dans la région centre-asiatique. Tout cela est hautement apprécié par la Républque de Corée.

Lors d’échange d’avis sur la situation en Afghanistan, il a été souligné que la résolution du problème afghane par la voie militaire était impossible.

Les Présidents ont continué les négociations dans un cadre élargi.

Le Président d’Ouzbékistan a estimé que la visite d’Etat du Présidet Lee Myung-Bak était acceptée par la partie ouzbèke comme un événement important et symbolique dans l’histoire des relations bilatérales, la suite logique et successive de la coopération et du partenariat stratégique entre nos pays et peuples.

La République de Corée, placée parmi les pays avancés d’après tous les critères du développement économique et du progrès de l’humanité, est considérée en Ouzbékistan comme un pays qui se développe dynamiquement, certain en son avenir, ayant un potentiel compétitif, industrialo-économique, scientifique, économique et hautement technologique.

Il a été souligné qu’aujourd’hui les relations ouzbéko-sud-coréenne ont acquis un caractère mûr, largement réfléchi et mutuellement avantageux dans le cadre de coopération des structures économiques et commerciales, des compagnies et des firmes, y compris la sphère humanitaire, aux niveaux interétatique et intergouvernemental, et répondent aux intérêts vitaux des peuples de nos pays.

Une riche éxpérience a été accumulée dans la coopération commerciale, économique et d’investissement entre l’Ouzbékistan et la Corée du Sud. La République de Corée est l’un des grands partenaires commerciaux de notre pays. Le volume sommaire des investissements coréens introduits dans l’économie de l’Ouzbékistan compose plus de 5 milliards de dollars des Etats Unis, le volume des investissements récupérés, notamment primaires, a augmenté de 2 milliards de dollars.

Pour donner l’exemple, il est important de noter que les compagnies coréennes «Neoplant» et «Shingdong Enercom», qui mènent des travaux de reherches des gisements de quartz, commenceront dans un temps très proche la réalisation des projets de production du sillicium technique. Les compagnies «Daw International», «Hihtechs» et «Shingdong Enercom» réalisent avec succès des projets dans la sphère textile. La production des refrégirateurs a été mise en vigueur à Samarkand, en coopération avec la compagnie «LG Electronics».

L’introduction des technologies modernes de Corée ayant but créer de nouvelles opportunités pour la modernisation de la production en Ouzbékistan, reste la direction principale de la coopération bilatérale.

Le Président Islam Karimov a souligné en particulier que, dans le cadre de la visite du Président Lee Myung-Bak, une pierre symbolique serait mise et la réalisation du projet le plus important dans la coopération d’investissement bilatérale prendrait le start – la construction du complexe de gaz et chimique d’Usturte dont la création envisage l’entrée de plus de 2,6 milliards de dollars d’investissements primaires.

L’Ouzbékistan est intéressé par l’attrait des investissements et des technologies modernes des compagnies de Corée du Sud dans les sphères de pétrole et de gaz, de chimie, de construction des machines, électrotechnique, pharmaceutique, d’industrie légère, de fabrication des matériels de construction, ainsi dans la mise en application des technologies d’épargne énergétique et énergo-effectives.

Le soutien du gouvernement et des milieux d’affaire coréens dans les projets de développement de la zone libre économique et industrielle et de création du centre transcontinental de logistique dans la ville de Navoï, est hautement évalué en Ouzbékistan. Certes, le fait que la première production de la zone libre économique et industrielle «Navoï» était sortie justement en coopération avec les partenaires coréens, a un sens profond.

L’activité de la compagnie aérienne «Corean Air», gérant le hub transcontinental intermodal au sein de l’aéroport «Navoï», mérite une haute appréciation. Dejà, on planifie le transport de fret à Hanoy, Rigue, Shanghaï et d’autres directions en plus des 24 vols par semaine éffectués vers les grandes villes telles que Séoul, Milan, Bruxelles, Francfurt, Bangkok, Mumbaï, Istanbul et Dubaï.

Durant les négociations, les parties ont apprécié avec une grande satisfaction la coopération ouzbéco-sud-coréenne dans les sphères culturelles et humanitaires, et ont également exprimé leur volonté de créer toutes les conditions nécessaires et favorables pour la croissance de la coopération dans les domaines d’éducation, particulièrement selon la ligne de l’Agence coréenne de coopération internationale, de mèdecin, de tourisme, sport et ainsi que d’échanges d’étudiants, scientifiques et académiques.

Le parc de Séoul qui est actuellement en train de se créer à Tashkent à l’initiative du chef de Corée du Sud deviendra sans doute un symbole particulier des liens d’amitié et de coopération qui se progressent d’année en année. Ce jardin, très cher pour les Coréens autant que pou les Ouzbeks et se situant dans un des lieux de peinture prestigieux, rappellera toujours la culture ancienne de Corée.

Les hommes de culture et d’art des deux pays prennent une part active aux événements culturels ayant lieu permanemment en Ouzbékistan et en Corée. En particulier, la participation des musiciens de Corée du Sud à l’iminent festival international de musique «Sharq taronalari» à Samarkand est fortement attendue en Ouzbékistan.

En fin des négociaions, les parties ont adopté la déclaration commune des Républiques d’Ouzbékistan et de Corée. La situation actuelle et les perspectives de la coopération entre la République d’Ouzbékistan et la République de Corée sont clairement traitées dans cette déclaration.

Aussi, un certain nombre de documents portant sur la coopération industrielle et énérgétique, les services d’ingénierie, la livraison des équipements à la construction, ont été signés. Au total, dans le cadre de la visite, est envisagée la signature de plus de vingt documents qui sont orientés vers l’enrichissement de plusieurs sphères de coopération stratégique ouzbéco-coréenne et vers le renforcement progressif des bases contractuelles et juridiques de la coopération réciproque, avec un nouveau fond.

Lors de la rencontre avec les représentants des médias, Islam Karimov et Lee Myung-Bak ont constaté que les négociations se sont constructivement passées, dans l’esprit de confiance mutuelle et de respect réciproque, et que les accords réussis allaient contribuer au développement progressif et à la productivité des relations , à l’amélioration du bien-être des peuples des deux pays.

Islam Karimov a souligné que la République de Corée était, pendant de toutes les années de l’indépendance, et reste un partenaire stratégique sûr et fidèle pour l’Ouzbékistan, en rendant le soutien permanent dans la mise en oeuvre des grands programmes nationaux de réformation et de modernisation profonde de l’économie et de la sphère sociale dans le pays.

Lee Myung-Bak a particulièrement noté que l’atteinte par l’Ouzbékistan de la croissance stable de l’économie malgré le contexte de crise économique et financière et des chutes économiques observés dans plusieurs pays du monde, mérite l’appréciation. Il a marqué en particulier le développement évolutif de la coopération entre nos pays dans différents domaines, l’accord parvenu lors des négociations sur la montée à un nouveau niveau de qualité de nos relations et la réalisation des actions communes pour l’achèvement efficace des projets qui se réalisent actuellement.

La visite d’Etat du président de la République de Corée Lee Myung-Bak continue.

 

La victoire de Navruzbek au tournoi de judo à Paris

08/25/11

Suite à la médaille d’or remportée par Rishad Sabirov le premier jour du championnat du monde de judo qui se tient actuellement à Paris, le lendemain du tournoi Navruzbek Juraqulov a contribué au compte de l’équipe d’Ouzbékistan avec sa médaille de bronze.

90 sportifs de moins de 73 kilos se sont battus pour la victoire. Intervenu aux compétitions par au deuxième set, le joueur ouzbek a battu David Papo de Suisse, Murod Kodzokov de Russie, Michael Eldred d’Amérique. Lors de la quatrième rencontre, après avoir a perdu au Français Hugo Legrand, il a continué à lutter pour la troisième place.

Dans les jeux pour la médaille de bronze, notre compatriote a remporté la victoire sur Dirk Van Tisheldt (Belgique) et Hiroyuki Akimoto (Japon), champion du monde en 2010, et a occupé la troisième place. Par ailleurs, il a obtenu des scores importants donnant le droit de participer aux Jeux olympiques à Londres, en l’an prochain.

La médaille d’or des ces jeux est gagnée par le Japonais Riki Nakaya, la médaille d’argent par le Néerlandais Deks Elmont et l’autre en bronze par le Français Hugo Legrand.

Obtenant une médaille d’or et une médaille de bronze, l’équipe d’Ouzbékistan se situe en deuxième parmi plus de cent trente pays prenant part au tournoi actuel.

 

Le complexe gazier et chimique d’Ousturte est un autre exemple de la coopération réussie entre l'Ouzbékistan et la Corée du Sud

08/24/11

Le Président de l’Ouzbékistan, Islam Karimov, et le Président de Corée du Sud, Lee Myung-Bak, ont visité la Place de l’Indépendance à Tachkent, le 24 août.

Le Président de la République de Corée, en rendant hommage à la nation ouzbèke, a déposé des fleurs au pied du monument de l’Indépendance et l’Humanisme, qui est un symbole de la liberté, de l’avenir prometteur et des nobles aspirations.

Lee Myung-Bak a noté que cette place était un ensemble de bâtiments magnifiques, de belles avenues et des fontaines merveilleuses. Le hôte de marque a souligné qu’il était très impressionné par l’harmonie de l’architecture des bâtiments et le paysage naturel unique.

Le même jour, une cérémonie consacrée à la mise en œuvre du plus grand projet dans la coopération d’investissement ouzbéko-coréenne, lancement de la construction du Complexe gazier et chimique d’Ousturte au gisement de Surgil, a eu lieu en Ouzexpocentre.

Le Président Islam Karimov a noté que le commencement de cet ambitieux projet a été un événement historique important, et son lancement à la veille du 20e anniversaire de l’indépendance de l’Ouzbékistan augmente son importance.

Lee Myung-bak a déclaré que le complexe d’Ousturte a été le plus grand projet commun de l’Ouzbékistan et de la Corée du Sud, et que les grandes entreprises sud-coréennes ont été impliquées dans l’ingénierie, la fourniture des équipements et les travaux de construction.

Dès le lancement du complexe, il produira 400 mille tonnes de polyéthylène et de 100 mille tonnes de polypropylène par an. Ca sera le plus important complexe de la CEI, ce qui permet de devenir au Karakalpakstan l’un des centres industriels du pays. Dans le même temps, la possibilité de l’ouverture de nouvelles entreprises liées à l’industrie et de l’organisation de nombreux nouveaux emplois sera créée dans d’autres régions de l’Ouzbékistan.

Lors de la communication de vidéo directe entre les participants de l‘événement à Tachkent et les spécialistes ai gisement de Surgil, le président du Jokargy Kenes (Conseil suprême) du Karakalpakstan Musa Yerniyazov et le président de Korean Gas Corporation Chu Kang Su enlevé le voile de la pierre commémorative sur la place du futur géant industriel.

Les mots suivants ont été taillés sur la pierre: «La première pierre du Complexe gazier et chimique d’Ousturte au gisement de Surgil a été mise à l’initiative du Président de la République d’Ouzbékistan, Islam Karimov, et du Président de la République de Corée, Lee Myung-Bak, le 24 août 2011».

Il y a un sens profond dans le fait que la visite du Président de la République de Corée et cet événement historique ont coïncidé avec les activités liées au 20e anniversaire de l’indépendance de l’Ouzbékistan. Ceci, avec la manifestation de la volonté commune des deux pays pour la coopération mutuelle, démontre un grand respect des valeurs nationales et spirituelles des peuples des deux Etats.

La République de Corée n’oublierai jamais la générosité et l’humanisme du peuple ouzbek envers les Coréens, qui dans le milieu du dernier siècle par la volonté du destin se sont trouvés sur le territoire de l’Ouzbékistan. Aujourd’hui, ils ont, comme tous les citoyens de l’Ouzbékistan, vivent en paix et en harmonie, apportent leur contribution digne au développement et à la prospérité du pays.

La rencontre de Lee Myung-Bak avec les Coréens résidant en Ouzbékistan, ainsi que les hommes d’affaires sud-coréens travaillant dans le pays, a réaffirmé que les relations entre les deux nations sont basées sur la confiance et le respect, la compréhension mutuelle et l’amitié.

En se parlant des résultats de la visite d’Etat de M. Lee Myung-Bak en Ouzbékistan, il est à noter que les accords conclus à Tachkent, les documents signés, et le lancement du plus grand projet au gisement de Surgil, tous ces événements illustrent le développement de la coopération entre l’Ouzbékistan et la Corée du Sud, qui est basée sur les principes du partenariat stratégique.

Il y a toutes les raisons pour croire que cette coopération continuera à développer dynamiquement dans l’avenir.

 

La Fête des fleurs à Namangan

08/25/11

La Fête traditionnelle des fleurs consacrée au 20e anniversaire de l’Ouzbékistan a eu lieu au parc de Babur à Namangan.

Les participants de l‘événement ont démontré les fleurs cultivées par les différentes entreprises, organisations et citoyens ordinaires.

Les compositions florales élégantes et belles ont laissé une impression neffaçable sur les visiteurs du festival.

 

Le Président Islam Karimov accueille le sénateur américain Lindsey Graham

08/25/11

Le Président de l’Ouzbékistan, Islam Karimov, le 25 août, à la résidance d’Oqsaroy, Président a reçu le sénateur républicain de la Carolina du Sud, membre d’un certain nombre de comités influents du Sénat des États-Unis, Lindsey Graham.

Le chef de l’Etat, en accueillant l’invité, a déclaré que l’Ouzbékistan apprécie les relations avec les Etats-Unis et croit avec un grand optimisme à de bonnes perspectives de leur renforcement.

La place importante dans la coopération bilatérale est donnée à des échanges commerciaux et à des relations économiques, d’investissement, scientifiques et technologiques. Dans l’année en cours il est envisagé d’accroître considérablement les volumes du commerce bilatéral.

Un large éventail de questions d’importance régionale et internationale a été discuté lors de la conversation. En particulier, ils ont abordé le problème de l’arrangement de la situation en Afghanistan, où l’Ouzbékistan participe activement dans la restauration de la vie paisible.

Les côtés ont également souligné que la reconstruction économique de ce pays est une condition impérative dans la stabilité politique et le retour de la population à des activités créatives.

L.Graham a exprimé sa gratitude au chef de notre Etat pour l’accueil chaleureux et l‘échange de vues approfondi sur les questions d’actualité concernant les relations bilatérales et d’autres questions d’intérêt mutuel.

Le sénateur a appuyé l’idée de l’importance de la coopération entre les deux pays sur l’arène internationale pour la stabilisation, la reprise économique et la résolution des problèmes sociaux accumulés en Afghanistan.

 

Les participants de Sharq Taronalari sont venus à Samarkand

08/26/11

Les organisateurs du huitième festival de musique international Sharq Taronalari (Mélodies Orientales) et le public de Samarkand ont salué les participants du forum à la gare de la ville.

L‘événement musical, organisé à l’initiative du Président Islam Karimov depuis 1997, se tient tous les deux ans. Il sert à l’amitié et au renforcement des liens culturels entre les peuples du monde, et au développement de la musique nationale et de l’art.

L’échelle du festival et le nombre de ses participants augmentent d’année en année. Le forum de cette année, qui a lieu à la veille du 20e anniversaire de l’indépendance de l’Ouzbékistan, réunira des représentants d’environ 60 pays.

 

Le Président signe le decrét sur la célébration du Ramadan Hayit

08/26/11

Le Président de l’Ouzbékistan, Islam Karimov, a signé le decrét, le 25 août, sur la célébration de la fête de Ramadan Hayit.

Prenant en considération la proposition du Conseil musulman d’Ouzbékistan le premier jour de Ramadan Hayit est le 31 août, cette journée doit être célébrée comme un jour férié et un jour de congé en conformité avec le decrét du Président.

Le document stipule que le sacré Ramadan Hayit a une grande importance dans la vie spirituelle du peuple et dans la préservation des valeurs nationales et spirituelles.

Les fonds «Nuroniy» et «Mahalla», ainsi que le mouvement de jeunesse «Kamolot» et d’autres structures et organisations ont été chargés pour organiser les événements liés à Ramadan Hayit dans toutes les régions du pays à un niveau élevé et en conformité avec les valeurs nationales.

 

Nouveau complexe sportif dans la province de Djizak

08/26/11

Un nouveau complexe sportif a été commandé dans la ville de Marjonbulok de la région de Gallaorol de Djizak.

Les jeunes peuvent s’entraîner à plus de 10 types de sport ici, y compris la gymnastique rythmique, la lutte kourach et autres.

L‘établissement est devenu un formidable cadeau pour les enfants de la ville à la veille du 20 anniversaire de l’indépendance du pays.

 

Produits de haute qualité à des prix raisonnables

08/26/11

La vendeuse de la société agricole «Ansor Khudoyor» Maysara Azizkulova, Samarkand.

Les foires des produits agricoles sont organisées partout dans la province de Samarkand afin de fournir à la population des produits de qualité à des prix abordables.

Les foires offrent des légumes, des fruits, les produits de boucherie et laitiers livrés de différents régions de la province.

«A la foire, on peut acheter les fruits et légumes frais, les produits laitiers et de boucherie de haute qualité à des prix raisonnables», a dit l’acheteuse Mohira Sharipova.

 

Le Président attribue les décorations à des citoyens étrangers

08/26/11

Le Président Islam Karimov a signé le décret, le 26 août, sur l’attribution d’un nombre de citoyens étrangers à l’occasion du 20e anniversaire de l’indépendance de l’Ouzbékistan.

Pour énorme contribution au développement des relations d’amitié et de partenariat, de la coopération avec l’Ouzbékistan et du renforcement de la compréhension mutuelle entre les nations, l’ordre Dostlik (Amitié) a été décerné à:

André Dulait, sénateur du Parlement français, président du Groupe d’amitié France-Asie centrale,

Irnerio Seminatore, directeur de l’Institut Européen des relations internationales (Belgique),

Yoshiro Mori, député de la Chambre des Représentants du Parlement japonais,

Kim Yong Gu, député à l’Assemblée nationale de la République de Corée,

Santiago Ruiz-Morales, consul honorifique de l’Ouzbékistan à Madrid (Espagne),

Sohn Kyung Shik, président de la Chambre de Commerce et d’Industrie de la République de Corée,

Udo Fulker, consultant indépendant de la compagnie CLAAS, membre du conseil de surveillance de MAN Auto Ouzbékistan (Allemagne),

Hartley Booth, président de la société britannico-ouzbèke, co-président du Conseil ouzbéko-britannique pour le commerce et l’industrie,

Chjan Deguan, président de la société d’amitié de la Chine avec les pays de l’Asie centrale,

Cho Yang Ho, président de la compagnie Korean Air.

Le signe commémoratif «O’zbekiston Respublikasi mustaqilligiga 20 yil» (20 ans de l’indépendance de la République d’Ouzbékistan) a été attribué pour une activité active et fructueuse pour développer le commerce bilatéral et multilatéral, la coopération dans les sphères économique, d’investissement, culturelle, scientifique, éducative avec l’Ouzbékistan aux personnes suivantes:

Abdulla Khodja, président de l’Association Turkestan- Etats Unis d’Amérique,

Antonio Loke, secrétaire général de l’Institut italien pour les études des pays asiatiques et méditerranéens,

Joseph Goldblat, Institut des Nations Unies pour la recherche sur le désarmement,

Jacques Barra, professeur à l’université Panthéon-Assas Paris II,

Carlos de Palacio y Oriol, président de la société Patentes Talgo (Espagne),

Carolyn Lamm, présidente de la Chambre de Commerce ouzbéko-américaine,

Sergey Lebedev, président du Comité exécutif de la CEI, Secrétaire exécutif de la CEI,

Métropolite Vladimir (IIkim Vladimir Zaharovitch), évêque de l’Eglise russe orthodoxe, métropolite d’Omsk et de Tarsk,

Michel Kazatchkine, directeur exécutif du Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme,

Patrick Ollier, ministre des Relations avec le Parlement français, maire de Rueil-Malmaison,

Ramanathan Teivendran, secrétaire général de l’Institut de Management de Singapour,

Siddharth Saxena, président du Forum de Cambridge pour l’Asie centrale,

Frederick Starr, président de l’Institut Asie centrale-Caucase de l’Université Johns Hopkins (Etats-Unis),

Jose Fernando Sanchez-Junco Mans, président de la société Maxam (Espagne),

Yui Hunjun, chef adjoint du Département international du Conseil central du Parti communiste chinois.

 

Un nouvel hôtel s’ouvre à Navoi

08/26/11

Un nouvel hôtel quatre étoiles Zarafshon Grant s’est ouvert dans la zone franche industrielle et économique à Navoi.

Le chef de l’administration de la province de Navoi E.Turdimov a participé à la cérémonie d’ouverture.

L’hôtel a toutes les conditions pour les visiteurs, y compris les gymnases de sport, une salle médicale, un salon de beauté et une piscine.

La zone franche industrielle et économique de Navoi a été créée conformément au décret du Président du 2 décembre 2008.

 

La conférence internationale des archéologues à Boukhara

08/27/11

A Boukhara, une conférence internationale a eu lieu sur le sujet «L’histoire et la culture de la vallée de Boukhara à l’antiquité et aux moyens âges» sous l’assistance du Fonds Forum de la culture et de l’art de l’Ouzbékistan, de l’Institut archéologique de l’Académie des sciences de l’Ouzbékistan et du musée national de sculpture artistique de Boukhara ainsi qu’en collaboration avec le musée de l’Ermitage de Russie.

A l’ouverture de la conférence, l’attention particulière que l’on accorde depuis l’indépendance à l’étude profonde de l’histoire et de la culture nationale a été constatée. Cette attitude a permis aux chercheurs ouzbeks de réaliser nombreuses recherches en coopération avec les savants etrangers.

L’Ouzbéksitan, notamment la province de Boukhara, a une riche histoire. Les chercheurs ouzbeks, grace à leurs recherches effectuées au milieu du siècle passé, ont découvert des données sur les tribus qui vecurent aux bords du fleuve Zarafshan dans l’antiquité, et ont défini les résidences appartenant à la période néolite, les résidences et les cimetières concernant la période de bronze.

Durant les fouilles ménées dans les ruines de la ville de Poykent située à 60 km du centre de la province de Boukhara, plus de 10 mille articles appartenant à l’histoire et à la culture de Boukhara pendant les périodes de bronze (les II-IIIe siècles avant notre ère) et de l’antiquité (les III-IVe siècles de notre ère) avaient été trouvés.

Lors de la conférence, les participants ont échangé d’avis sur ces articles découverts et ont discuté les travaux qui sont en cours afin de traiter l’histoire et la culture riche.

Le professeur américain Soyer Shtark a donné son avis sur l’efficacité des efforts d’étudier profondement le passé du peuple ouzbek.

Les participants de la conférence ont visité Poykent, ont pris connnaissance des restes de la ville ancienne, ont pris part à l’ouverture de la nouvelle exposition du musée situé dans cette ville.

Les articles d’artisanat, céramiques, les pièces et les autres articles appartenant à l’antiquité prenaient place dans l’exposition.

 

La remise des signes commémoratifs à Djizak

08/27/11

Les diverses activités culturelles et éducatives avec la participation du grand public, y compris la cérémonie de remise des signes commémoratifs, se tiennent dans toutes les régions du pays à la veille du 20e anniversaire de l’indépendance de l’Ouzbékistan.

Lors de l’événement dans la mairie de Djizak, un groupe de citoyens ont été décoré des signes commémoratifs «O’zbekiston Respublikasi mustaqilligiga 20 yil».

Ce sont les ouvriers et les employés des entreprises et des organisations, les entrepreneurs et les agriculteurs, les vétérans du travail, les représentants du système éducatif, le personnel des organes de l’application de loi et les employés d’autres sphères de la province de Djizak.

 

Festival Sharq Taronalari commence à Samarkand

08/27/11

Le huitième festival international de musique Sharq Taronalari a commencé à la veille du 20e anniversaire de l’indépendance de l’Ouzbékistan dans la ville ancienne et éternellement jeune de Samarkand.

1

L’importance de la musique dans la vie humaine est infinie. Elle encourage les gens sur leur chemin vers les grands objectifs, appelle à la noblesse. D’après les mots du Président Islam Karimov, sans musique, il est impossible d’atteindre la perfection spirituelle.

L’ancienne terre de l’Ouzbékistan a vu depuis les temps anciens le développement de la musique, qui a été une partie intégrante de la vie spirituelle des gens. Ceci est confirmé par des sources historiques et des découvertes archéologiques.

Le festival international de musique Sharq Taronalari, qui s’est tenu à l’initiative du Président Islam Karimov depuis 1997 tous les deux ans à Samarkand, est une preuve lumineuse de l’attention énorme accordée au développement des arts et de la culture.

2

Le festival vise à développer l’art musical national, l‘étude et la promotion du patrimoine musical et les traditions des peuples du monde, à les rapprocher à travers l’art, et à appeler à la beauté et à la noblesse.

Le Président de l’Ouzbékistan, Islam Karimov, a ouvert le festival qui se tient traditionnellement sur la place magnifique de Registan à Samarkand. L‘événement de cette année a réuni des participants de 56 pays.

Souhaitant la bienvenue à des invités, le chef de l’Etat a parlé de la nature et l’importance du festival, de l’esprit unique et de la philosophie orientale du forum et a souhaité plein succès à tous les participants.

Avant le festival, un travail préparatoire à grande échelle a été éffectué dans la ville de Samarkand. les rues Mirzo Oulougbek, Bustonsaroy, Spitamen, Biruni et Panjikent, et les bâtiments y situés ont été reconstruits. Environ 20 immeubles d’habitation, environ 60 objets de la sphère sociale et plus de 20 bâtiments administratifs ont été construits.

A l’initiative du Président, le musée de Mirzo Oulougbek a été reconstruit et un nouveau monument a été érigé au grand penseur. Un parc de 3,2 hectares a été créé autour du complexe du Registan.

 

«Afrosiyob» est un train à grande vitesse en Ouzbékistan

08/28/11

A la veille de la grande fête, 20e anniversaire de l’indépendance de notre Patrie, le 26 août, un nouveau train à grande vitesse a été mis en exploitation sur la route de Tachkent-Samarkand-Tachkent.

Lors des années de l’indépendance les réformes à grande échelle et les grands travaux créatifs ont été effectués dans le secteur de transport, en augmentant le volume du transport des passagers et de fret.

Pendant cette période, de nouvelles lignes de chemin de fer ont été posées, dont la longueur fait des milliers de km, la circulation de trains express «Registon», «Sharq» et «Nasaf» le long des itinéraires Tachkent-Samarkand, Tachkent-Boukhara, Tachkent-Karchi.

La gare centrale de Tachkent et ceux des autres villes ont été reconstruites et réparées, les nouvelles stations ont été construites.

L‘événement solennel consacré au premier trajet du train électrique «Afrosiyob» a réuni les employés de chemin de fer et les membres du public, les militants des mahallas, les représentants du corps diplomatique, d’où ils sont partis par le train électrique «Afrosiyob» à Samarkand.

La mise en œuvre de ce projet a été commencée en conformité avec l’accord conclu lors de la visite de notre Président Islam Karimov en Espagne en 2009. Dans le cadre de l’exécution de ces accords entre la compagnie de chemins de fer «O’zbekiston temir yo’llari» et la compagnie espagnole «Patentes Talgo SL», un mémorandum sur la coopération mutuelle a été signé et l’accord sur l’achat des trains des passagers à grande vitesse en Espagne a été conclu.

2

Ce travail est réalisé conformément au décret du Président Islam Karimov sur les mesures de la réalisation du projet «L’acquisition de deux trains des passagers à grande vitesse Talgo-250 (Espagne)» du 5 janvier, 2010.

Le train électrique «Afrosiyob» est constuit par la compagnie «Patentes Talgo SL» en utilisant la technologie unique. Les experts de la compagnie de chemins de fer de l’Ouzbékistan en coopération avec des partenaires espagnols ont éffectué les travaux nécessaires pour adapter la construction du train électrique Talgo-250 au chemin de fer dans notre pays, ont établi le système de sécurité et de communication radioélectrique moderne.

Le train électrique se compose de 2 locomotives, de huit wagon de voyageurs et un wagon-restaurant. Les installations nécessaires pour les passagers handicapés ont été fournies. «Afrosiyob», dont la vitesse maximale est 250 km/h, la distance entre Tachkent et Samarkand de 344 km passe à deux heures. Les conducteurs et le personnel du train ont amélioré leurs compétences dans la société espagnole «Talgo» et «Renfe».

Un travail de grande envergure visant à moderniser et à améliorer l’infrastructure ferroviaire a été mené le long de la route Tachkent-Samarkand afin d’organiser la circulation des trains de voyageurs électriques «Afrosiyob». Le trajet ferroviaire de 600 km a été réhabilité, un nouveau chemin de fer de 68 km a été posé.

Les travaux de la modernisation des systèmes de communication et de signalisation ont été réalisés, les barrières en béton et les barres en métal ont été installées afin d’assurer la sécurité du trafic des trains et de la population dans les zones de protection, passages pour piétons sont construits pour répondre aux exigences de l’architecture moderne.

Les gares de Tachkent et de Samarkand ont été rénovées et équipées afin d’assurer la sécurité et le confort des passagers.

Les premiers voyageurs du train «Afrosiyob» ont assisté à la cérémonie d’ouverture du huitième Festival international de musique Sharq Taronalari à Samarkand.

Cet événement historique est non seulement une manifestation de la puissance économique de notre pays, mais aussi à une grande signification dans la vie spirituelle et culturelle.

 

La sixième séance plénière du Sénat d’Oliy Majlis

08/28/11

La sixième session plénière du Sénat d’Oliy Majlis de la République d’Ouzbékistan a continué son travail, le 27 août 2011, à Tachkent.

Les sénateurs ont commencé le second jour de la session par l’examen et l’approbation d’un certain nombre de traités internationaux de la République d’Ouzbékistan.
Particulièrement, a été approuvée la Loi de la République d’Ouzbékistan concernant la ratification de l’Accord entre la République d’Ouzbékistan et le Katar sur le développement des relations bilatérales, signé à Doha lors de la visite d’Etat du Président Islam Karimov au Katar, le 24 novembre 2010.

Dans l’Accord, les parties expriment leur volonté de développer progressivement les rapports d’égal à égal dans les domaines politique, commercial, économique, culturel et humanitaire, définissent les orientations concrètes du partenariat bilatéral sur la base de confiance réciproque et d’intérêt mutuel. Particulièrement, pendant la signature de l’Accord, les contractants avaient déclaré leur intention d’encourager et d’élargir la coopération multiforme dans les sphères d’art, d’éducation, de médias, de sport et de tourisme, ainsi que de science, afin de mettre en application la technique avancée et les technologies modernes, de soutenir et de réaliser les programmes et projets communs, l’échange de savants, de spécialistes et d’autres formes de coopération.

Les sénateurs ont examiné ensuite la Loi sur la ratification du Huitième procès-verbal complémentaire à la Charte de l’Union postale universelle que l’Ouzbékistan avait signé lors son adoption au XXIV Congrès de l’UPU, à Genève, le 12 août 2008.

Adhéré à l’Union postale universelle en 1994, l’Ouzbékistan s’est joint à sa Charte et son Procès-verbal final (Vienne, le 10 juillet 1964) et à sept procès-verbaux additionnels à la Charte de l’UPU adoptés autrefois.

La ratification du Procès-verbal indiqué, d’après le sénateurs, permettra à l’Ouzbékistan de poursuivre le développement stable des services de qualité et efficaces de la liaison postale, d’utiliser la technologie unique d’accueil, le traitement et l’application de la poste internationale sur les territoires de tous les pays membres de l’UPU et de développer avec eux la coopération et les interactions ainsi que de défendre leurs intérêts dans les organisations internationales.

Après, les sénateurs ont examiné et approuvé la Loi sur la ratification de l’Accord entre la République d’Azerbaïdjan, la République de Kazakhstan, la République de Kirghizstan, la Fédération de Russie, la République de Tadjikistan, le Turkménistan et la République d’Ouzbékistan sur la création du centre régionale de coordination informatique en Asie Centrale pour la lutte contre la commerce illégale de produits narcotiques, de substances psychotropes et leurs précurseurs (Astana, le 24 juillet 2006).

Dans le cadre de l’ordre du jour, les sénateurs ont discuté le rapport du président (pravleniya) de la Banque centrale de la République d’Ouzbékistan, F.Mullajanov, sur l’activité de la Banque centrale en 2010. Comme le marquent les sénateurs, la Banque centrale a accompli son activité en 2010 en conformité avec la Loi sur la Banque centrale de la République d’Ouzbékistan et a assuré la réalisation des devoirs prioritaires admis par le Président Islam Karimov lors de la séance du Cabinet des Ministres, le 29 janvier 2010, ainsi que l’exécution de l’arrêté du Sénat d’Oliy Majlis du 8 mai 2010 concernant le rapport du président de la Banque centrale et du plan anticrise de mesures pour les années 2009-2012.

A la séance plénière, les sénateurs ont souligné que, du fait de conduire la politique rigoureuse monétaire et de crédit, le renforcement de la stabilité macroéconomique et le maintien du niveau d’inflation dans les limites des paramètres finalisées avaient été assurés. D’après le bilan de 2010, le niveau d’inflation a composé 7,3%, le capital total des banques commerciales a accru 1,4 fois. En outre, l’adoption des mesures efficaces sur l’augmentation de la capitalisation des banques a permis d’assurer l’indicateur de suffisance du capital dans le système bancaire du pays au niveau excédant les standards généraux, à 3 fois. Par conséquence les immobilisations des banques se sont accrues de 32,1%.

Par ailleurs, les sénateurs ont également émis les propositions et les recommandations sur l’élévation de l’effectivité de l’activité de la Banque centrale de la République d’Ouzbékistan, orientée vers la réalisation des dispositions et des conclusions avancées dans les rapports du Président Islam Karimov à la séance commune des chambres d’Oliy Majlis du 12 novembre 2011, «Conception d’approfondissement progressif des réformes démocratiques et de construction de la société civile dans le pays », et à la réunion du cabinet des Ministres du 12 janvier 2011, concernant l’assurance de la stabilité du système bancaire et financier, étant un facteur important de l’approfondissement des réformes de marché, de la libéralisation de l’économie, et la réalisation des mesures envisagées dans le programme d’Etat «Année de la petite entreprise et de l’entrepreneuriat privé».

Plus loin, les sénateurs ont examiné les questions sur l’application des modifications à la composition de la Cour Constitutionnelle, de la Cour Suprême, de la Cour suprême en matière économique de la République d’Ouzbékistan.

Les sénateurs ont également examiné d’autres questions liées aux compétences du Sénat d’Oliy Majlis de la République d’Ouzbékistan.

Au cours de la séance de deux jours, le Sénat a examiné 21 questions dont 15 lois destinées à l’approfondissement échelonné et consécutif des réformes démocratiques et à la formation de la société civile, dont la réalisation deviendra un facteur puissant de l’élévation du niveau de vie de la population, de la stabilité et prospérité dans le pays.

Ainsi, la sixième séance plénière du Sénat d’Oliy Majlis a terminé son travail.

Service de presse du Sénat d’Oliy Majlis de la République d’Ouzbékistan.

Evisa





MANIFESTATIONS:

Prosperity

Independence

Independence

TIFT

Independence

Livre de President

Tadbirkorlar

Barkamol avlod

Suv

Tashkent-2200

NIZ

SCO

Saylov

ADB2010

agrominitech